ticsud

Faciliter et accroître l’usage des tics au sud

Posts Tagged ‘Recherche d’informations’

Retrouvez rapidement les contenus de votre ordinateur grâce à Copernic

Posted by ticsud sur 13 octobre 2011

Dans notre article précédent, nous vous avons brièvement parlé du Desktop Search et de son fonctionnement sous Windows Vista. Dans celui-ci, nous vous présentons Copernic, un logiciel de recherche qui vous sera très utile aussi bien pour votre recherche internet que pour une recherche interne sur votre ordinateur. Nous n’aborderons que la recherche interne dans cet article.

Avant d’aller plus loin, nous tenons à attirer votre attention sur le fait qu’un outil de recherche interne ne vous sera vraiment utile que si vous avez un nombre important de contenus sur votre ordinateur : photos, documents, vidéos, etc. En effet, la recherche manuelle d’un document dont vous avez oublié le nom ou l’emplacement, peut être très frustrante, surtout lorsque vous en avez besoin urgemment.

Pour télécharger l’outil, rendez-vous à cette adresse http://go.copernic.com/.

1. Interface et options de recherche

L’interface de recherche du logiciel se présente de la façon suivante :

interface_de_recherche_de_copernic

Vous pouvez rechercher votre fichier ou votre document de manière plus fine en définissant les critères de recherche avancée comme le nom, le type, la taille, la date ou le dossier.

options_recherche_avancée_dans_copernic

Le menu horizontal supérieur de l’outil vous permet également de préciser l’endroit où pourrait se trouver le contenu que vous recherchez (messagerie, contacts, favoris, etc.). Ces différents réglages permettent à l’outil de mieux cibler la recherche, et par conséquent de vous présenter des résultats pertinents.

barre_de_menus_horizontale_copernic

2. Affichage des résultats

La liste des documents correspondants à votre requête (termes de recherche, mots clés) s’affiche dans la partie supérieure. A chaque fois que vous cliquez sur un document, le texte au sein duquel se trouvent vos termes de recherche s’affiche dans la partie inférieure.

Dans le cas d’une recherche thématique, vous aurez ainsi la possibilité de lire la phrase ou le paragraphe en entier pour savoir si le document trouvé est pertinent pour votre sujet.

affichage_des_resultats_dans_copernic

3. Les paramètres de base

Pour une exploitation optimale de l’outil quelques réglages de base sont nécessaires. Pour avoir accès aux paramètres de l’outil, faites Menu Outils > Options…

parametres_generaux_de_copernic

Vous pouvez par exemple autoriser ou interdire à Copernic d’indexer votre messagerie ou le contenu votre navigateur. Par défaut, le logiciel indexe presque tout le contenu de votre ordinateur excepté les fichiers programme. Vous devez par conséquent le paramétrer vous-même pour qu’il indexe ou qu’il ignore la partie de votre ordinateur que vous souhaitez.

Les paramètres qui nous semblent les plus importants pour une utilisation optimale de l’outil sont ceux qui concernent l’index et la performance.

L’outil consomme beaucoup de ressources. En fonction de la capacité de votre processeur et de votre mémoire, vous pourriez avoir quelques difficultés à l’utiliser au même moment que d’autres programmes installés sur votre ordinateur.

parametres_index_performance_copernic

Par défaut, Copernic est paramétré pour travailler en arrière plan et indexer en temps réel vos nouveaux contenus. Nous vous conseillons donc de désactiver l’indexation en temps réel en décochant les cases Fichiers nouveaux et modifiés ainsi que Messages Outlook reçus ou envoyés.

Dans la partie Indexation programmée, choisissez-vous même le moment ou vous voulez que l’indexation soit effectuée. En prenant en compte bien entendu les moments de la journée ou les ressources de votre ordinateur sont moins sollicitées : pause café, déjeuner, etc. Encore une fois, utiliser Copernic de manière concomitante à la réalisation d’une autre tâche informatique gourmande en ressources (téléchargement d’un fichier, montage d’une vidéo, édition d’un magazine) peut causer le ralentissement de votre ordinateur.

Dans la partie Performance de l’indexation, choisissez Limitée (utilisation judicieuse des ressources). Cependant, lorsque votre ordinateur est entièrement libre pour quelques minutes, idéalement pour au moins une heure de temps, vous pouvez choisir l’option sans restriction. Cela permet d’accélérer l’indexation. Vous pouvez toujours revenir à la première option après que l’index ait été mis à jour.

Prenez le soin de mettre régulièrement à jour l’index de l’outil, autrement, il ne prendra pas en compte les fichiers que vous avez récemment enregistrés, modifiés ou déplacés.

Publicités

Posted in Desktop Search, Recherche Automatique d'Informations, Copernic Search | Tagué: , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Retrouvez rapidement les contenus de votre ordinateur grâce à Copernic

Le Desktop Search sous Windows Vista

Posted by ticsud sur 13 octobre 2011

Avez-vous parfois des difficultés à retrouver un document ou un fichier sur votre ordinateur ? Si oui, alors cet article est pour vous.

Le desktop search est la recherche que vous lancez depuis un programme (ou logiciel) installé sur votre ordinateur. Tout comme les moteurs de recherche tels que Google, Bing et Yahoo vous permettent d’effectuer des recherches d’informations en ligne, il existe des logiciels qui une fois installés sur votre poste, vous permettent de retrouver rapidement un contenu que vous y avez enregistré. Même si vous êtes une personne très organisée qui prend toujours le soin de bien classer ses fichiers en différents dossiers, il peut malheureusement vous arriver de placer involontairement un de vos documents dans le mauvais dossier. La recherche manuelle d’un tel document peut s’avérer laborieuse et frustrante, surtout en cas de besoin urgent.

Comment fonctionne le desktop search ?

Le programme d’indexation interne de votre ordinateur ou le logiciel externe que vous y avez installé, parcourt tous les fichiers de votre ordinateur et crée un index à partir des textes qui s’y trouvent. Les moteurs de recherche internet, indexent de la même façon toutes les pages qui se trouvent sur la toile. Un index est une liste de mots / termes récurrents ou d’expressions significatives sur un sujet donné. La plupart des publications scientifiques comme les encyclopédies, les thèses et les rapports d’étude incluent toujours un index. Ils permettent au lecteur d’y retrouver rapidement un terme ou une notion clé. La raison est que ces documents sont par nature très volumineux; donc difficile à consulter d’un trait.

Vous pouvez en plus du programme d’indexation qui est intégré à votre système d’exploitation, installer un logiciel externe. On appelle ce type de logiciel des agents de recherche. Ils vous permettent de réaliser des recherches à la fois sur votre ordinateur et sur internet. L’un des plus populaires est l’agent de recherche Copernic que nous vous présenterons dans un prochain article.

Bien que la plupart des programmes et logiciels de desktop search servent également à faire des recherches d’informations sur internet, dans cet article, nous n’aborderons que la recherche de contenus internes.

Si vous utilisez le système d’exploitation Windows Vista alors cela tombe très bien car les exemples de ce tutoriel sont tirés de son programme de recherche interne.

1. La barre de recherche

Pour avoir accès à la barre de recherche, cliquez sur l’icône Windows de votre Menu démarrer. La barre de recherche s’affiche dans le coin inférieur gauche de votre écran.

barre_de_recherche_windows_vista

2. Le lancement de la recherche

Pour lancer la recherche, saisissez un mot ou une expression dans la barre de recherche. Choisissez idéalement un terme qui figure dans le nom ou le titre du document que vous recherchez.

3. L’affichage des résultats

Dans la capture d’écran ci-dessous, vous avez l’aperçu par défaut des résultats de la recherche interne sous Windows Vista.

affichage_des_resultats_recherche_windows_vista

Pour personnaliser l’affichage des résultats, faites Menu Organiser > Présentation, puis choisissez le type de présentation ou d’affichage qui vous permettra de naviguer plus rapidement dans les résultats de votre recherche.

Ce paramétrage est nécessaire pour une meilleure lisibilité des résultats de votre requête.

options_organisation_des_resultats_recherche_vista

Sur la capture d’écran, vous pouvez remarquer que le programme de recherche de Windows Vista nous a renvoyé un nombre important de documents et de fichiers.

Nous vous conseillons donc de choisir l’option de prévisualisation, car elle vous permet de visualiser les documents dans la partie droite de l’interface de recherche. Vous gagnerez certainement du temps en procédant de cette façon.

option_previsualisation_resultats_recherche_vista

Pour changer la manière dont les fichiers vous sont présentés dans la partie gauche de l’interface, faites Menu Affichage. Vous choisirez ainsi le format d’affichage des icônes des documents qui vous sont présentés comme résultats.

Les menus Affichage et Organiser sont complémentaires pour une meilleure visualisation des résultats de votre recherche.

Vous avez la possibilité de n’afficher que le type de fichier que vous recherhez (email, document, photo, etc.). Dans le coin supérieur gauche de votre écran, cliquez sur l’une des options du Menu montrer seulement, sur la capture Show only.

option_affichage_resultats_recherche_vista

Comme nous l’avons dit au début de l’article, l’agent de recherche intégré de Windows Vista indexe par défaut tout le contenu de votre ordinateur y compris vos courriels stockés dans Outlook ainsi que vos photos.

4. Les options de la recherche avancée

Pour afficher les options de la recherche avancée, cliquez sur recherche avancée dans le coin supérieur droit de l’interface de recherche. Sur la capture d’écran ci-dessous, c’est plutôt Advanced Search parce que nous utilisons la version anglaise de Windows Vista.

bouton_recherche_avancée_vista

Vous pouvez maintenant affiner votre recherche en précisant les critères de recherche comme l’endroit où la recherche doit être effectué sur votre ordinateur (dossier, disque dur…), la date, l’auteur, la taille du fichier ou du document que vous recherchez, etc.

options_recherche_avancée_vista

5. Les outils de recherche

Finalement, Windows Vista met à votre disposition des outils supplémentaires pour paramétrer à votre guise l’indexation de vos fichiers.

outils_de_recherche_windows_vista

Sachez également que vous pouvez sauvegarder les résultats de votre recherche pour une consultation ultérieure.

L’un des avantages des agents de recherche interne est qu’ils vous permettent de retrouver en peu de temps les documents de votre bibliothèque électronique personnelle.

Si vous avez l’habitude de télécharger des e-books, des fichiers audio ou vidéo en ligne, alors n’hésitez pas à faire l’essai d’une recherche interne sur votre ordinateur. Vous serez surpris du résultat.

Avec un peu de maîtrise, la recherche interne peut parfois vous éviter la peine d’une recherche en ligne. Il se pourrait en effet que ce que vous recherchez se trouve déjà sur votre ordinateur, bien dissimulé dans un de vos dossiers ou documents.

Posted in Desktop Search, Recherche Automatique d'Informations, Windows Vista | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Le Desktop Search sous Windows Vista

L’utilité des marques-pages pour la recherche d’informations et la veille sur Internet

Posted by ticsud sur 20 août 2011

Tout comme l’historique de navigation, les marques-pages encore appelés bookmarks, sont des outils d’aide à la navigation intégrés à votre navigateur. Ils vous permettent lors de la visite d’une page web, de la « marquer », c’est à dire d’enregistrer son adresse Internet dans un dossier de votre navigateur; généralement pour une consultation ultérieure.

On peut donc facilement imaginer que le but assigné à cette fonctionnalité est de faciliter le retour de l’internaute sur un site web qu’il déjà visité et qui l’a intéressé. Dans Internet Explorer 8.0, cette fonction est accessible via le menu Favoris. Ce qui suggère d’ailleurs que là doivent normalement se trouver, les adresses des sites web que vous aimez particulièrement dans le lot de tous ceux que vous visitez régulièrement. Les développeurs (fabricants) de navigateurs y insèrent généralement de manière très intelligente, les adresses de leurs propres sites web ou celles de sites web affiliés.

Pour toute personne qui souhaite suivre de manière automatique l’actualité d’un site web, la fonction marque-pages des navigateurs présentent plusieurs intérêts. Elle permet :

1. D’enregistrer directement dans un dossier, l’adresse de la page web visitée

Ceci présente l’avantage particulier de vous dispenser d’avoir recours plus tard à l’historique de navigation, qui ne devient pas pour autant inutile. Deux précautions valant mieux qu’une, vous pourrez toujours y récupérer l’adresse du site web que vous souhaitez revisiter; au cas où vous auriez oublié de le marquer lors de votre première visite.

2. D’importer directement dans votre outil de veille, la liste des pages web que vous désirez suivre

En effet, la plupart des services de surveillance automatique en ligne, ainsi que la majorité des outils de veille, vous permettent d’importer directement votre liste de sites web à surveiller. Cette fonction d’import d’adresses (liens, URLs), bien que synonyme de gain de temps non négligeable, ne vous sera vraiment utile que si vous disposez déjà d’une liste d’adresses bien organisée et bien structurée. Autrement, lorsque vous aurez recours à des outils de veille, il vous faudra obligatoirement rentrer (saisir) vos adresses Internet de manière manuelle (une à une) dans la base de données de l’outil. Tâche qui peut s’avérer fastidieuse.

3. De partager avec d’autres la liste des ressources utiles que vous identifiez pendant votre navigation

Presque tous les marques-pages disposent de l’option d’exportation. C’est une fonctionnalité très utile lorsque vous travaillez dans le cadre d’une activité professionnelle d’équipe ou dans le cadre d’une recherche collaborative. Ce sont des situations où le partage de l’information au même titre que la non rétention de l’information, peuvent être considérés comme des principes normaux de fonctionnement.

Pour marquer une page web et l’inclure dans votre liste de favoris faites :

  • Pour Firefox 4.0 : Menu Marque-pages > Marquer cette page ou Cliquer directement sur l’étoile de la barre d’adresse du navigateur.
  • Pour Internet Explorer 8.0 : Menu favoris > Ajouter à mes favoris

Pour afficher la liste de toutes les pages que vous avez déjà marquées faites:

  • Pour Firefox 4.0 : Menu Marque-pages > Afficher tous les marques-pages
  • Pour Internet Explorer 8.0 : Menu Affichage > Barre d’Explorer > Favoris

Vous vous retrouverez alors sur une interface identique à celle de l’historique de navigation. Vous pouvez y éditer et organiser à votre guise vos listes de sites web préférés.

Pour le reste des options comme l’export et la recherche interne, consultez notre article précédent sur l’historique de navigation.

Posted in Bookmarks, Marques-pages, Recherche Internet | Tagué: , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur L’utilité des marques-pages pour la recherche d’informations et la veille sur Internet

Historique de navigation : quelle utilité pour votre recherche personnelle d’informations sur Internet ?

Posted by ticsud sur 20 août 2011

L’historique de navigation est une fonction intégrée à votre navigateur habituel (Mozilla Firefox, Internet Explorer, Google Chrome, etc.), qui vous permet de retrouver rapidement l’adresse ou le lien (URL) des sites web que vous avez déjà visités une fois. C’est une fonction d’aide à la navigation devenue presque indispensable, dans la mesure où il est impossible humainement parlant, de retenir de mémoire, toutes les adresses des sites web que l’on visite. L’historique de navigation vient donc en aide à la mémoire naturelle de l’internaute, qui souvent, est mise à rude épreuve lorsqu’il s’agit de retenir les longues adresses Internet.

De manière générale, la fonction historique de navigation vous est utile pour les 3 choses suivantes :

  1. Retrouver rapidement l’adresse d’une ressource Internet (document, page ou site web) que vous avez déjà consultée par le passé;
  2. Constituer et enrichir votre liste personnelle de sites web favoris;
  3. Mettre en œuvre votre propre dispositif de suivi automatique de pages web.

La veille et la recherche d’informations sont des activités centrées en grande partie sur l’identification de sources d’informations à forte valeur ajoutée. Il est donc important si vous voulez bâtir votre propre système de veille, d’adopter une démarche progressive par palier, en construisant et en organisant votre base de données (liste de sites web à surveiller), à partir d’adresses de sites web que vous avez déjà identifiés comme sources d’informations pertinentes. Il vous faudra ensuite suivre les liens recommandés par chaque site web de notoriété que vous visitez. Cela vous permettra de construire en un temps relativement court,  une première liste de sources d’informations à surveiller.

L’historique de navigation est une fonctionnalité familière et très simple d’utilisation pour la construction par brique de  votre propre répertoire de sites web d’intérêt.  Il s’agit avant tout, de ne pas perdre le bénéfice  des découvertes fortuites  que vous réalisez pendant votre navigation quotidienne d’Internet.

Dans Firefox 4.0, l’historique de navigation est accessible directement dans la barre des menus tandis que dans Internet Explorer 8.0, il est un peu dissimulé dans le menu affichage.

Avant de poursuivre, sachez également que la fonction historique de votre navigateur affiche non seulement, les sites web que vous avez déjà visités, mais également tous les documents html internes que vous avez ouverts sur votre ordinateur. Ce qui veut dire qu’un travail de réorganisation des differents liens sera nécessaire pour disposer de listes exploitables.

Pour afficher la liste complète des sites que vous avez déjà visités faites :

  • Pour Firefox 4.0 : Historique > Afficher l’historique
  • Pour Internet Explorer 8.0 : Affichage > Barres d’Explorer > Historique
historique_firefox_2 historique_IE_2

Vous pouvez ensuite afficher les sites web visités dans l’ordre que vous désirez.

Dans Firefox, la barre de recherche intégrée vous permet de retrouver rapidement grâce à un mot clé, l’adresse du site web que vous recherchez.

Pour tirer le meilleur de l’historique de navigation, assurez vous que les paramètres de configuration de votre navigateur, ne prévoient pas la suppression automatique et régulière des adresses des sites web que vous visitez.

Pour régler les paramètres relatifs à la fonction historique de votre navigateur, faites :

  • Pour Firefox : Menu Outils > Options > Vie privée
  • Pour Internet Explorer : Menu Outils > Options Internet > General > Historique de navigation
    Options_hitorique_Firefox_2 Options_historique_IE_2

Au cas où vous utilisez un ordinateur public, vous pouvez grâce à la fonction export, exporter la liste des sites que vous avez visités. Cela vous évitera certainement la peine de devoir constituer manuellement une liste dans un document externe.

Posted in Fonction Historique, Navigateurs Internet, Recherche Internet, Veille Internet | Tagué: , , , , , , , | Commentaires fermés sur Historique de navigation : quelle utilité pour votre recherche personnelle d’informations sur Internet ?

Transformez vos pages web préférées en documents pdf grâce à l’extension Firefox Web to Pdf

Posted by ticsud sur 20 août 2011

Si vous effectuez souvent des recherches d’informations sur Internet, alors il vous est certainement arrivé de tomber sur une ressource (page web) intéressante mais trop abondante pour une consultation immédiate. L’une des solutions dont vous disposez si vous utilisez le navigateur Mozilla Firefox, est l’extension web to pdf. Web to pdf est un outil très pratique pour transformer vos pages web préférées en documents pdf.

webtopdf_logoL’extension web to pdf une fois installée sur votre navigateur Firefox, vous permet de créer en un seul clic, la version pdf de la page web que vous visitez. Il vous faudra seulement ensuite par un second clic, télécharger le document pdf à partir du site web où il a été crée (http://www.web2pdfconvert.com ), vers votre ordinateur ou votre périphérique de stockage externe (clé USB, carte mémoire, etc.).

Les atouts de l’outil sont multiples. Si vous n’avez pas encore de connexion Internet propre, web to pdf vous permet de réduire considérablement votre temps de connexion et de recherche, en vous permettant de disposer de la ressource hors ligne. La durée de conversion d’une page web en un document pdf est de loin plus courte que le temps nécessaire à sa consultation en ligne.

Supposons qu’en effectuant une recherche sur internet, ou simplement en navigant sur la toile, vous tombiez sur une mine d’informations; c’est-à-dire un site web qui traite de manière détaillée un sujet sur lequel vous travaillez, ou sur lequel vous effectuez une recherche. Que faites-vous généralement? Vous évaluez très rapidement la taille de la ressource (nombre de pages) et proportionnellement le temps qu’il vous faudrait pour la consulter. Ensuite, vous mettez le tout en relation avec le temps dont vous disposez. Quelle que soit l’élasticité de ce temps, il est fort à parier que vous ne seriez pas prêt à passer plus d’une heure sur un site sur lequel vous n’aviez as prévu passer autant de temps. Quelle décision prenez-vous dans ce cas ? Peut – être marquerez vous la page web visitée dans la liste vos favoris pour y revenir après lorsque vous disposerez de plus de temps.

bouton_webtopdf_ticsud_1

Capture d’écran n° 1: bouton de Web to Pdf

Web to pdf vous permet de ne pas remettre cette tâche à plus tard et de conserver les informations trouvées en format pdf pour une consultation ultérieure hors ligne. En quelques secondes ou en quelques minutes, dépendant du débit de la connexion et de la taille des pages, emportez le tout avec vous et imprimez – les pour une lecture sereine hors connexion. Bien que l’ordinateur soit un outil fascinant, la lecture sur papier demeure encore aujourd’hui, beaucoup plus inoffensive pour les yeux que la lecture sur écran. Là réside le second atout majeur de web to pdf. Il vous permet de réaliser l’impression sur papier de vos pages web préférées en reprenant le design et la présentation du site web visité. Beaucoup de sites web en effet, ne proposent pas de versions imprimables de leurs pages.

accueil_webtopdf_ticsud_2

Capture d’écran n° 2: page d’accueil de Web to Pdf

Le troisième atout de l’extension web to pdf est qu’elle conserve dans le document pdf crée, les liens présents dans la page d’origine. Lorsque que vous faites de la recherche d’informations, vous êtes souvent amenés à cliquer sur les liens sortants de la page que vous visitez pour avoir accès aux ressources situées à l’extérieur du site visité. Il arrive parfois que vous vous perdiez dans votre quête et qu’il ne vous soit pas aisé de revenir sur vos pas. Cette expérience peut être frustrante surtout pour ceux qui ne savent pas encore bien se servir du menu historique de leur navigateur. Là encore, web to pdf peut être d’un recours inestimable. Pourquoi ne pas transformer la page que vous lisez en document pdf, avant de poursuivre votre recherche en dehors du site web?

docpdf_crée_ticsud_2

Capture d’écran n° 3: document pdf  crée

Il y a quelques semaines, je suis tombé dans mes recherches sur un site web qui avait plus de 15 pages ressources sur l’entrepreneuriat web. Comme je ne pouvais pas lire la vingtaine de pages en anglais sur le coup, j’ai décidé de les copier au format pdf par web to pdf et de les consulter après. Le document final fait plus de 150 pages. Vous vous rendez compte que je n’aurais pas pu lire l’ensemble du document sur le coup; même si je l’avais voulu.

Toutefois, deux petites précautions sont à prendre pour une bonne utilisation de web to pdf. Lisez les mentions légales, les mentions sur le droit d’auteur, ou encore la charte d’utilisation des pages web que vous voulez copier. Tous les sites web n’autorisent pas la copie de leur contenu par web to pdf.

Surtout n’oubliez pas de mentionner la source au cas où vous comptez par exemple exploiter le document crée pour un cours ou toute autre communication. Adoptez le reflexe propriété intelectuelle. Il est simple à appliquer; ne faites pas à autrui…

Deuxièmement, vérifiez la présentation et la composition générale de la page à copier. La taille du document pdf final dépend de la présence ou non d’un nombre important de photos sur la page à copier. Nous avons fait l’expérience avec des connexions à bas débit; la présence de quelques photos (3 à 5 maximum) ne semble pas ralentir de manière considérable la vitesse de la conversion et celle du téléchargement.

Si vous n’êtes pas toujours convaincu, faites un tour sur le site web http://www.web2pdfconvert.com et faites un essai en ligne sans télécharger l’extension. Vous pourrez toujours le faire après expérience. Cette option est également ouverte à ceux qui utilisent des navigateurs autres que Mozilla Firefox.

En passant, pourquoi ne pas verser après usage, une petite contribution aux développeurs de l’extension web to pdf? Ils ont fait un travail remarquable.

Disclaimer: Cet article n’a pas été sponsorisé par les développeurs (propriétaires) de l’extension Web to Pdf. Et il n’existe aucun lien à ce jour, entre eux et Jérémie Agbodjavou, l’auteur du présent. Les avis qui y sont exprimés sont des opinions personnelles de l’auteur. Bien que résultant de son expérience de l’outil présenté, ils ne sauraient en aucun cas constituer des avis définitifs ni d’autorité sur les usages et les performances de ce dernier.

Posted in Modules Complementaires, Mozilla Firefox, Web to Pdf | Tagué: , , , , , | Commentaires fermés sur Transformez vos pages web préférées en documents pdf grâce à l’extension Firefox Web to Pdf

3 manières simples de veiller sur Internet

Posted by ticsud sur 10 juin 2011

Si vous êtes un néophyte de la veille stratégique et de la recherche d’informations sur Internet, voici trois moyens qui vous permettront de recevoir directement dans votre boîte électronique les informations que vous recherchez.

1. Les e-newsletters

Les lettres d’informations électroniques sont des bulletins périodiques qui permettent aux organisations d’informer leurs publics sur leurs actualités, leurs activités en cours et leurs projets à venir. Si vous désirez être informé de manière automatique sur l’actualité d’une organisation de votre secteur d’activité, il vous suffit de rechercher sur son site web le lien qui donne accès à sa newsletter. Ce lien est souvent indiqué de différentes manières : recevoir notre newsletter, s’abonner à notre newsletter, inscription à notre newsletter, etc.

Il se trouve généralement dans le menu horizontal supérieur. Plus du coté droit que du coté gauche. Si ce lien n’apparaît pas clairement dans la barre des menus, recherchez plutôt dans le menu ressources ou publications. Il est très probable que vous tombiez même sur des archives qui vous informeront sur les activités moins récentes de l’organisation.

2. Les fils d’actualité

Encore appelés Flux RSS (nous y reviendrons plus en détails dans un prochain article), ils vous permettent également de suivre l’actualité d’une institution ou d’une source d’information en recevant directement dans un lecteur spécial, les mises à jour des informations publiées sur le site web.

Parce qu’ils sont édités dans un format particulier, le XML, vous ne pourrez les recevoir directement dans votre boîte électronique que si vous avez un compte Yahoo ou Gmail, ou encore si vous utilisez un gestionnaire de courriers électroniques comme Thunderbird ou Outlook.

Sur le site web en question, les fils d’actualité sont souvent identifiables grâce à des icônes de couleur orange. La procédure pour recevoir les flux RSS est assez simple. Si vous disposez déjà d’un compte Gmail ou Yahoo, cliquez sur l’icône ; le reste de la démarche est assez intuitive.

Des services Internet tels que Netvibes et Newsgator vous permettent de créer et de recevoir dans un compte personnel, les fils d’actualité auxquels vous vous abonnez.

3. Google Alertes

C’est le service de Google dédié à la veille automatique par mot clé. C’est-à-dire que cette fois-ci, vous ne serez pas obligé de découvrir le site web qui vous intéresse avant de pouvoir suivre son actualité. Google fait le travail à votre place et vous envoi des alertes chaque fois qu’il trouve sur une page le mot clé que vous avez préalablement défini. Pour obtenir des résultats exhaustifs et pertinents, vos mots clés doivent bien couvrir le champ du sujet sur lequel vous recherchez des informations.

La mise en œuvre des alertes Google est très simple. Il vous faut d’abord créer un compte Gmail si vous n’en n’avez pas ; ensuite rendez vous sur la page du service et paramétrez vos alertes après que vous aurez eu accès à votre compte.

Posted in Veille Internet | Tagué: , , , , | Commentaires fermés sur 3 manières simples de veiller sur Internet